L'association

L’association Loi 1901 Orléanaise Tango Porteño a été fondée en 1997.

François est titulaire du diplôme de profesor superior de tango argentino, délivré par la Real Academia de Buenos Aires. Ils ont remporté, avec sa partenaire à Paris, le titre de champions de France 2015 de tango de piste senior lors des préliminaires au Mondial de Tango de Buenos Aires. Ils ont passé également, cinq étés consécutifs en Argentine aux sources de l'inspiration du tango pour se former avec les plus grands.

L’esprit de l’association Orléanaise est au travail dans la convivialité et la simplicité. Il n’y a pas d’âge pour apprendre le tango argentin, ni besoin d’avoir été danseur ou musicien avant. Il suffit seulement d’avoir envie, et d’être régulier aux cours et aux pratiques.

Les argentins disent du tango qu’il est avant tout une marche. Enjôleur et ensorceleur, il séduit aussi bien les jeunes que les plus âgés. Toutes les générations se mélangent d’ailleurs à Buenos Aires avec bonheur dans les cours et sur les pistes de danse. L’association Orléanaise vise à développer ce même esprit d’ouverture entre les danseurs.

Nous rencontrer

François Robin

Président - 06.98.22.38.47

François est avant tout un passionné, son engagement dans le milieu associatif a toujours été une constante depuis son enfance. Pendant de très nombreuses années il a pratiqué l’équitation, et le canoë monoplace en compétition, que ce soit en descente ou en slalom. Il pratique aussi le Taïji Juan et le Qi Gong depuis plus de quinze ans. Son travail dans ces deux disciplines des arts martiaux internes vient d’ailleurs compléter celui qu’il poursuit avec passion en tango argentin, depuis plus de deux décennies.

Daniella Rabier-Fuenzalida

Professeur

Née au Chili, Daniella arrive en France à l’âge de quatre ans. Forte d’une solide formation musicale (piano, chant, direction de chœur et d’orchestre), parfaitement bilingue, elle est interprète et pédagogue, avec une prédilection pour le répertoire latino-américain, qui fait partie de sa culture, et en particulier le tango chanté, musique d’exil et de métissage. C’est lors d’un festival international de tango à Buenos Aires qu’elle tombe en amour avec le tango dansé, dans la pratique duquel elle apporte son oreille et sa sensibilité de musicienne.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0