« Si tout le monde pouvait voler comme Pégoud,

 le vrai amoureux du tango voudrait faire comme lui.»
  
Jean Richepin, en 1913, à propos de sa Comédie en 4 Actes intitulée Le tango. 

 

 

 

tango-argentin-orleans-huit.jpg

 

 

 

 

Le 1er septembre 1913, l’aviateur Célestin Adolphe Pégoud exécute, en présence de quelques journalistes, le premier vol « tête en bas » de l’histoire, sur 400 mètres. C’est un exploit.

 

Le lendemain, devant des représentants de l’aviation civile et militaire, il réalise une série de figures acrobatiques et termine son programme en « bouclant la boucle » avec un looping. C’est la gloire.

 

 

Mais quel est donc le lien entre les loopings du voltigeur et le tango argentin ?

https://www.tango-argentin-orleans.fr/le-tango-comedie-de-jean-richepin-et-son-epouse/